5 signes de la présence de punaises de lit en Idaho

5 signes de la présence de punaises de lit en Idaho

Vous craignez d’avoir des punaises de lit ? Beaucoup de gens ne réalisent pas à quel point les punaises de lit sont courantes. Un Américain sur cinq connaît quelqu’un qui a été confronté à des punaises de lit, que ce soit à l’hôtel ou dans une autre maison, ou qui a lui-même été infesté.

Vous vous demandez comment mettre fin à une infestation ? Tout d’abord, vous devez connaître les signes de la présence de punaises de lit. Voici cinq signes de la présence de punaises de lit dans l’Idaho.

1. Une odeur sucrée

En cas d’infestation de punaises de lit, il est probable que vous les écrasiez dans votre sommeil. Lorsque cela se produit, les punaises de lit dégagent un arôme très doux. Les gens comparent cette odeur à.. :

  • des amandes
  • Chaussures moisies
  • Coriandre
  • Framboises mûres ou pourries
  • Barre de céréales

Si l’infestation n’est pas importante, il se peut que vous ne sentiez rien. Cependant, si vous commencez à sentir une odeur étrange et sucrée, vous devez vous en préoccuper et commencer à chercher d’autres signes de la présence de punaises de lit.

2. Morsures sur le corps

Les punaises de lit ont tendance à mordre en ligne droite. Vous verrez généralement trois ou quatre piqûres à la suite. Ces piqûres ressemblent à des piqûres de puces ou de moustiques.

Le corps réagit différemment d’une personne à l’autre. La plupart des gens ressentent un gonflement localisé et des démangeaisons au niveau de la piqûre. Si vous grattez vos piqûres de manière répétée, vous risquez d’ouvrir la peau et de contracter une infection.

Si les symptômes des piqûres de punaises de lit ne sont pas immédiats, il se peut que vous ne fassiez pas le lien entre les piqûres et le sommeil.

3. Taches rouges sur le matelas

Si vous soupçonnez la présence de punaises de lit, il est temps d’inspecter votre matelas. Tout d’abord, recherchez des taches rouges sur votre matelas ou votre literie. Cela se produit lorsque vous vous retournez et que vous tuez les punaises pendant ou après qu’elles se sont nourries.

La présence de taches rouges peut être le signe d’une infestation grave ou modérée. Il peut être plus difficile de voir ces taches sur une literie de couleur foncée, c’est pourquoi vous devrez peut-être chercher d’autres signes.

4. Œufs ou exosquelettes de punaises de lit

En examinant votre matelas, vérifiez toutes les fissures et le dessous pour voir s’il y a des exosquelettes de punaises de lit, qui sont les coquilles dures de la punaise. Cette carapace protège la punaise de lit, mais au fur et à mesure qu’elle grandit, elle mue et se dote d’une carapace plus grande.

Les punaises de lit laissent les anciens exosquelettes derrière elles. Vous devez également rechercher de petits œufs ronds. Si vous voyez des œufs ou des exosquelettes, contactez immédiatement un professionnel avant que le problème ne s’aggrave.

5. Excréments de punaises de lit

En plus des exosquelettes et des œufs, vous allez chercher des excréments. Les punaises de lit laissent une trace noirâtre sur votre matelas, et oui, il s’agit d’excréments. Les excréments des punaises de lit sont du sang séché, donc s’ils sont mouillés, ils redeviendront rouges.

Recherchez des excréments dans les coutures et les crevasses du matelas. Les punaises de lit sont très petites et plates, elles aiment donc se cacher dans ces endroits. Vous devez également vérifier les coutures des oreillers, les moulures du sol, les plinthes et les coussins des meubles pour voir s’il y a des excréments de punaises de lit et des punaises de lit.

À quoi ressemblent les punaises de lit ?

Lorsque vous cherchez des punaises de lit, vous vous demandez peut-être à quoi elles ressemblent. Il s’agit de petits insectes plats dotés de six pattes. Les punaises de lit n’ont pas d’ailes.

Leur couleur peut aller du blanc au brun, mais elles prennent une couleur rouge rouille après s’être nourries de sang. Elles ne sont généralement pas plus grandes que 0,2 pouce (ou environ un demi-centimètre), mais quelqu’un peut les voir à l’œil nu s’il regarde assez attentivement.

En plus de votre lit, les punaises de lit aiment se cacher dans d’autres endroits tels que le sommier, la table de nuit, le couvercle de la prise électrique, les cadres, la tête de lit, les plinthes, le cadre du lit, le fauteuil inclinable, le canapé et les prises de téléphone. Il est donc difficile de se débarrasser de toutes les punaises de lit.

Les punaises de lit n’ont que la largeur d’une carte de crédit, elles peuvent donc s’introduire dans plusieurs endroits minuscules comme la tête d’une vis.

Quelles sont les causes des infestations de punaises de lit ?

Les voyages sont l’une des principales causes d’infestation par les punaises de lit. Les punaises de lit aiment faire de l’auto-stop dans les vêtements ou les bagages et peuvent accidentellement être transportées dans votre maison.

Les punaises de lit sont difficiles à repérer, de sorte que vous pouvez en avoir pendant un certain temps avant de vous en rendre compte. Elles se cachent généralement pendant la journée et ne sortent que la nuit pour se nourrir de leur hôte. Vous ne pouvez pas sentir la piqûre d’une punaise de lit car elles injectent un léger anesthésiant qui leur permet de passer inaperçues pendant qu’elles se nourrissent.

Au cours de la dernière décennie, les punaises de lit se sont répandues dans le monde entier. Les entreprises et les habitations privées ont connu une augmentation. Outre les hôtels, les universités, les hôpitaux, les magasins de détail, les théâtres, les bibliothèques et d’autres entreprises ont connu des problèmes de punaises de lit.

L’augmentation des voyages à travers le monde est un facteur important de l’augmentation des infestations aux États-Unis.

Une autre cause fréquente d’infestation par les punaises de lit est le mobilier d’occasion. Les meubles loués peuvent également être infestés lorsqu’ils passent d’une propriété à l’autre.

Les punaises de lit peuvent survivre quelques mois sans manger, il ne suffit donc pas d’isoler les objets qui voyagent. En outre, si vous êtes locataire et que le propriétaire précédent avait des punaises de lit, vous pouvez être infesté, même si l’appartement ou la maison a été inoccupé pendant un certain temps.

Comment prévenir les infestations de punaises de lit

La meilleure façon de prévenir l’apparition de punaises de lit est d’inspecter régulièrement vos articles. Lorsque vous voyagez, vérifiez que votre chambre d’hôtel ne présente pas les signes de punaises de lit énumérés ci-dessus. Même si vous ne voyez rien, ne posez pas votre valise ou vos vêtements sur le sol.

Lorsque vous rentrez chez vous, ne rangez pas votre valise près de votre lit. Mettez-les au garage ou au sous-sol.

Avant d’apporter un nouveau meuble dans votre maison, inspectez-le et vérifiez les fissures, en particulier les meubles rembourrés d’occasion.

Se débarrasser des punaises de lit en Idaho

Si vous observez l’un de ces signes de présence de punaises de lit, il est temps de contacter un professionnel. Comme ces petites bestioles sont des cacheuses hors pair, il est difficile de se débarrasser d’une infestation. Les professionnels, comme Custom Bedbug, peuvent débarrasser votre maison des punaises de lit dans l’Idaho.

Nous disposons de traitements et d’équipements spécialisés pour éliminer complètement les infestations. Nos techniciens certifiés sont formés pour repérer les punaises de lit et utiliser une alternative respectueuse de l’environnement pour les éliminer définitivement. Contactez-nous dès aujourd’hui pour obtenir un devis.

Les tenants et les aboutissants de la lutte antiparasitaire intégrée : Qu’est-ce que la lutte antiparasitaire environnementale ?

Les tenants et les aboutissants de la lutte antiparasitaire intégrée : Qu’est-ce que la lutte antiparasitaire environnementale ?

Nous avons tous entendu l’adage sur le pouvoir de la prévention.

On peut dire que cet adage n’est nulle part plus important que dans la prévention des nuisibles.

L’adoption d’une attitude proactive est le fondement de la lutte contre les nuisibles dans l’environnement, une stratégie qui vise à prendre des mesures intelligentes avant avant l’apparition d’un problème de nuisibles, plutôt que de se concentrer sur des mesures strictement réactives.

La plupart de ces principes sont basés sur le concept de la lutte intégrée contre les parasites, ou IPM (Integrated Pest Management). Il s’agit d’une approche globale qui aide les propriétaires à adopter un point de vue respectueux de l’environnement sur la façon dont ils tiennent les insectes à distance.

Chez Custom Bed Bug, nous nous engageons à suivre les méthodes de lutte intégrée pour aider nos clients à éviter les punaises de lit avant qu’elles ne se manifestent.

Aujourd’hui, nous examinons de plus près le fonctionnement de cette stratégie et les raisons de son efficacité. Lisez la suite pour découvrir ce qui distingue notre équipe.

Les dangers pour l’environnement des pesticides bricolés ou achetés en magasin

Lorsque vous remarquez les signes d’une infestation de punaises de lit dans votre maison, il est compréhensible que vous ayez une réaction forte et fervente. Après tout, elles envahissent l’une des pièces les plus personnelles et les plus utilisées de votre maison !

Dans votre quête pour vous en débarrasser le plus rapidement possible, votre premier réflexe est peut-être de vous tourner vers l’internet. Après tout, le docteur Google est un expert plutôt convaincant !

Vous découvrirez alors une myriade d’approches recommandées. Ces conseils proviennent aussi bien de propriétaires ordinaires que d’entreprises professionnelles de lutte contre les nuisibles.

L’une des techniques les plus couramment recommandées consiste à pulvériser sur la zone touchée un produit chimique puissant destiné à tuer les insectes sur place. Il existe des traitements antiparasitaires que vous pouvez acheter dans les grandes surfaces et d’autres que vous pouvez fabriquer à la maison.

À première vue, ces traitements peuvent sembler prometteurs. Alors, vous prenez un flacon dans le rayon ou vous essayez de faire votre propre traitement à la maison. Si vous optez pour cette dernière solution, vous suivrez probablement des instructions qui nécessitent l’utilisation d’ingrédients ménagers courants, tels que le talc, le bicarbonate de soude ou le vinaigre.

Les solutions standard : Des solutions standard nocives pour la santé et l’environnement

Commençons par les produits achetés en magasin. Bien sûr, ils peuvent être efficaces pour tuer les punaises de lit que vous pouvez visiblement voir. Cependant, il est important de se rappeler que ces minuscules parasites sont très doués pour se cacher. En fait, ils peuvent vivre confortablement dans une fissure dont la largeur ne dépasse pas celle d’une carte de crédit !

En plus de tapisser les bords de votre matelas ou le dessous de votre sommier, ils se glissent volontiers à l’intérieur des tiroirs de la commode et des prises électriques. Ils peuvent même se faufiler sous les tapis et les moquettes, et pénétrer dans vos murs s’ils trouvent un espace où se faufiler.

Conclusion ? Il est impossible de pulvériser toutes les surfaces susceptibles d’être habitées par une punaise de lit. De nombreux sprays ne parviennent pas non plus à tuer les œufs des punaises de lit, ce qui est essentiel pour un contrôle à long terme.

Le plus surprenant ? La pulvérisation de ces pesticides pourrait en fait aggraver l’infestation. pire. Pour échapper aux émanations, les punaises peuvent migrer dans les pièces ou les appartements adjacents, ce qui aggrave encore les dégâts. C’est notamment le cas si la population de punaises de lit est devenue résistante aux pesticides couramment utilisés, ce qui est souvent le cas.

En plus d’être inefficaces, ces solutions chargées de produits chimiques sont également dangereuses pour la santé.

L’exposition aux pesticides peut déclencher toute une série de symptômes, notamment

  • Maux de tête
  • Vertiges
  • Douleur thoracique
  • Difficultés respiratoires
  • Nausées
  • Vomissements

Même si vous suivez toutes les instructions figurant sur l’étiquette, les conséquences potentielles peuvent être importantes. Outre la menace qu’ils représentent pour votre santé physique, les pesticides qui ciblent les punaises de lit sont également nocifs pour l’environnement.

L’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA) explique que les produits ménagers de ce type doivent être éliminés de manière sûre et stratégique afin d’éviter de causer des dommages importants à l’écosystème qui vous entoure.

Malheureusement, il n’est que trop fréquent que les propriétaires se contentent de verser le contenu inutilisé de leurs contenants dans l’évier ou les toilettes. Ou bien ils jettent simplement le récipient à la poubelle avec un peu de liquide encore à l’intérieur. Toutes ces actions peuvent avoir un impact négatif sur nos cours d’eau, ainsi que sur notre sol, notre gazon et d’autres végétaux.

Méthodes à domicile : Inefficaces et potentiellement dangereuses

Compte tenu des risques liés aux pesticides commerciaux, on pourrait penser qu’il serait préférable de procéder à des traitements à domicile.

Bien que ces solutions soient souvent plus douces que celles que l’on trouve dans les magasins, elles n’en sont pas moins déconseillées. Pourquoi en est-il ainsi ?

Tout d’abord, n’oubliez pas à quel point la punaise de lit moyenne peut être insaisissable et rusée. Vous pourriez concocter le spray maison le plus puissant qui soit, vous ne parviendriez pas à trouver l’unique et minuscule endroit où elles se cachent. Pour cette seule raison, il est toujours préférable de faire appel à une entreprise professionnelle d’extermination des punaises de lit.

Ensuite, il y a le risque d’entrer en contact avec un produit ou un ingrédient qui n’est pas sûr à manipuler.

De nombreux pesticides bricolés reposent sur des ingrédients courants qui se trouvent déjà dans votre garde-manger, mais ce n’est pas toujours le cas. Certains nécessitent l’achat de produits que vous n’avez peut-être pas sous la main, comme l’alcool à friction. Une mauvaise utilisation ou une utilisation excessive de cet ingrédient simple peut entraîner un empoisonnement à l’alcool isopropylique.

Cette affection peut provoquer toute une série de symptômes, notamment

  • Douleurs d’estomac
  • Respiration ralentie
  • Vertiges
  • Troubles de l’élocution
  • Rythme cardiaque rapide
  • Coma

En tournant en rond et en perdant votre temps avec ces approches inefficaces et risquées, vous ne faites que donner le feu vert à l’infestation de punaises de lit pour qu’elle se propage et se multiplie. Si vous voulez vous débarrasser des punaises de lit le plus rapidement possible, ces solutions de fortune ne suffiront tout simplement pas.

Cela nous amène à une question importante : Si les pesticides commerciaux et les solutions à domicile ne sont ni efficaces, ni sûres, ni recommandées. peuvent vous tourner ? La réponse réside dans le choix d’une entreprise d’extermination des punaises de lit spécialisée dans la lutte antiparasitaire environnementale.

Qu’est-ce que la lutte antiparasitaire environnementale ?

Jusqu’à présent, les méthodes dont nous avons parlé étaient principalement axées sur le traitement des punaises de lit. Il s’agit d’actions que les gens entreprennent et de produits qu’ils utilisent après avoir découvert une infestation de punaises de lit dans leur maison.

Pourtant, que se passerait-il si vous pouviez réussir à empêcher le problème de se produire ? Et s’il existait quelques étapes simples à suivre pour garder votre maison propre, votre famille en sécurité et l’écosystème protégé ?

La lutte contre les nuisibles dans l’environnement est possible.

Il s’agit d’une stratégie de lutte antiparasitaire respectueuse de l’environnement qui vise à prévenir avec succès une infestation à long terme. On y parvient par divers moyens, notamment la lutte biologique et la manipulation de l’habitat.

Si un pesticide est jugé nécessaire, il n’est utilisé qu’après un contrôle approfondi. Même dans ce cas, la substance n’est utilisée que pour éliminer l’organisme cible. En d’autres termes, la substance n’a aucune chance d’entrer en contact avec un organisme bénéfique ou qui ne présente pas de risque.

Tout matériel ou méthode de lutte contre les nuisibles est choisi avec soin, en tenant compte de son impact à court et à long terme. Ceux qui passent le test sont ceux qui minimisent les risques pour les organismes utiles :

  • la santé humaine
  • Organismes bénéfiques
  • Organismes non ciblés
  • L’environnement

Qu’est-ce que cela signifie pour un propriétaire confronté à une infestation de punaises de lit ? Quel est le lien avec notre approche de la lutte antiparasitaire chez Custom Bed Bug ? Voyons cela de plus près.

Principe 1 : Gestion de l’écosystème

Tout d’abord, la lutte intégrée et la lutte environnementale contre les parasites se concentrent sur la gestion de l’écosystème susceptible d’abriter une infestation. L’objectif principal ? Créer un environnement si sain et si protégé que les parasites ne pourraient pas s’y infiltrer.

Dans un sens plus large, cela s’applique à toute zone, intérieure ou extérieure, où les nuisibles peuvent poser problème. Par exemple, les agriculteurs qui pratiquent la lutte intégrée se concentrent davantage sur la production de cultures saines et résistantes aux parasites que sur la pulvérisation de pesticides dans leurs champs. Ou encore, des propriétaires proactifs pourraient pulvériser ou calfeutrer les portes et les fenêtres pour empêcher les insectes et les rongeurs d’entrer dans leur maison.

Pour notre équipe, cela signifie qu’il faut procéder à un examen approfondi de votre maison et identifier les zones susceptibles d’attirer les punaises de lit.

Nos services de protection de la maison sont conçus pour identifier les risques actuels qui pourraient amener les punaises de lit dans votre maison pour la toute première fois, ou déclencher la réapparition d’une infestation déjà traitée.

À l’heure actuelle, l’un des principaux facteurs que nous recherchons est la présence de meubles d’occasion. Chaque fois que vous apportez des articles d’occasion dans votre maison, vous introduisez le risque d’une infestation de parasites. Certes, ces articles peuvent être vendus à un prix inférieur, mais si vous parcourez régulièrement les marchés en ligne ou les magasins d’occasion à la recherche de votre prochaine trouvaille, vous risquez de ramener à la maison plus que vous n’en attendiez.

Nous vous parlerons également des moyens de rester en sécurité lorsque vous voyagez, car les chambres d’hôtel sont également réputées pour abriter et propager les punaises de lit.

Les canapés, les chaises, les lits, les commodes et les autres surfaces de ces chambres peuvent abriter des punaises de lit. Même si les draps sont changés régulièrement, les punaises de lit peuvent encore se cacher de bien des façons. Une recherche initiale approfondie peut vous permettre d’avoir l’esprit tranquille avant de vous installer. Ensuite, lorsque vous arrivez chez vous, vous pouvez laver et sécher vos vêtements afin d’éviter d’introduire des visiteurs indésirables dans votre maison.

Principe 2 : Identification des nuisibles

Vous avez pris toutes les précautions et fait tout ce qu’il fallait. Pourtant, vous vous êtes réveillé un matin avec des piqûres sur le bras.

Au lieu de vous précipiter au magasin pour acheter un bidon de pesticide, l’adoption d’une approche axée sur la lutte antiparasitaire intégrée nécessite d’abord de prendre du recul. Au lieu de cela, vous pouvez utiliser vos connaissances (ou l’expertise d’un professionnel) pour vous aider à adopter une approche plus prudente et plus réfléchie.

Avant d’entreprendre toute forme de traitement contre les punaises de lit, qu’il s’agisse de bricolage ou autre, il est essentiel de comprendre exactement à quel type de parasite vous avez affaire. Sinon, vous risquez de cibler injustement une espèce bénéfique ou non menaçante.

Le seul moyen sûr de confirmer que ces piqûres proviennent bien d’une punaise de lit est de contacter une équipe de lutte antiparasitaire spécialisée dans le traitement des punaises de lit, comme nous. Nous travaillons dans ce créneau spécifique depuis des années et nous savons ce qui suit exactement ce qu’il faut rechercher.

En plus de reconnaître les signes d’une infestation de punaises de lit, nous pouvons également identifier les œufs de punaises de lit. Bien que nous trouvions souvent des preuves physiques de la présence des punaises, ce n’est pas toujours le cas. C’est pourquoi nous recherchons d’autres facteurs :

  • Morsures en ligne
  • Odeurs de moisi
  • Taches de sang ou taches sombres sur vos draps ou votre matelas
  • Taches sombres sur le mur
  • Coquilles d’œufs de punaises de lit
  • Exosquelettes de poules

Ce n’est que lorsque nous sommes sûrs à 100 % qu’il s’agit d’une infestation de punaises de lit que nous procédons au traitement. Les piqûres rouges et les démangeaisons ne suffisent pas à elles seules à déterminer qu’il s’agit de punaises de lit. Une éruption cutanée peut être attribuée à toute une série d’affections, de l’eczéma à une réaction allergique. Notre approche détaillée de l’inspection peut aider à confirmer la présence ou non des punaises.

Troisième principe : suivi et prise de décision

La lutte contre les parasites dans l’environnement et la lutte intégrée contre les parasites exigent un suivi attentif de toute infestation identifiée. Dans d’autres secteurs, cela nécessite généralement l’utilisation de systèmes avancés de prévision, d’alerte et de diagnostic précoce respectueux de l’environnement.

Dans le domaine de l’extermination des punaises de lit, il s’agit simplement d’évaluer avec précision l’ampleur du problème. S’il n’y a qu’une seule punaise, vous pourrez peut-être simplement l’éliminer et votre travail sera terminé. Cependant, la présence d’une punaise de lit indique généralement qu’il y en a d’autres, tapies à proximité.

Une fois que vous savez que ces punaises se sont introduites dans votre maison, vous pouvez déterminer la marche à suivre. Dans le langage de la lutte intégrée contre les parasites, cette étape est connue sous le nom de définition du seuil. Dans notre secteur, une seule punaise de lit est une punaise de trop, même si ce n’est pas toujours le cas pour d’autres infestations de parasites ou de rongeurs.

Par exemple, il se peut qu’une seule souris ait réussi à se faufiler dans votre garde-manger. Si c’est le cas, un plan de traitement approfondi serait exagéré. Cela souligne l’importance des systèmes de surveillance mentionnés ci-dessus. En raison de la rapidité de déplacement des punaises de lit et de leur propension à se multiplier, on peut supposer que là où il y en a une, il y en a d’autres.

Principe 4 : Méthode de traitement non chimique

Comme vous pouvez l’imaginer, les entreprises de lutte antiparasitaire respectueuses de l’environnement donneront toujours la priorité aux traitements non chimiques par rapport aux autres solutions ! Tant qu’ils donnent des résultats satisfaisants, la lutte intégrée exige que ces applications soient utilisées en premier, car elles présentent moins de risques biologiques et environnementaux.

C’est pourquoi nous ne proposons que des traitements thermiques intégrés.

Non seulement cette approche vous permet d’économiser le temps et l’argent nécessaires pour supporter de multiples pulvérisations de pesticides, mais elle est également beaucoup plus respectueuse de votre maison, de votre famille et de l’environnement. De plus, il s’agit du seul traitement prouvé pour tuer les punaises de lit dans les endroits suivants tous les de leur vie, y compris les œufs !

Lorsque nous appliquons de la chaleur à une zone infestée, nous sommes en mesure de traiter tous les coins et recoins possibles. Cela permet à nos traitements de pénétrer dans des zones que les pulvérisations traditionnelles ne peuvent pas atteindre. Cela comprend :

  • Les étagères
  • Tiroirs de commode
  • Cadres photos
  • Vides dans les murs

Les punaises de lit modernes étant devenues de plus en plus résistantes aux pesticides, il s’agit du moyen le plus rapide et le plus efficace de se débarrasser définitivement d’une infestation. C’est également l’une des approches les plus sûres et les plus respectueuses de l’environnement.

À quoi pouvez-vous vous attendre lorsque vous planifiez un service de traitement thermique ?

Le jour du traitement, nos techniciens formés et expérimentés arriveront à votre domicile, généralement entre 8 h et 9 h. Vous pouvez vous préparer à cette visite en suivant les étapes décrites dans notre liste de contrôle.

Que peut-on attendre de notre traitement ?

Tout d’abord, le technicien appliquera une solution pour les fissures et les crevasses à l’intérieur de votre structure. Cette barrière résiduelle est efficace pour protéger votre maison et prévenir les infestations futures. Ensuite, nous installons nos appareils de chauffage et connectons notre générateur. Les machines que nous utilisons sont silencieuses et discrètes.

Le processus de chauffage proprement dit consiste à faire fonctionner des appareils de chauffage et des ventilateurs à grande vitesse pour créer ce que l’on appelle un “tourbillon de chaleur”. En 30 à 60 minutes, la température atteint une température mortelle pour les punaises de lit (environ 120-122 degrés Fahrenheit).

Notre traitement habituel dure six heures. À certains moments du processus, il se peut que nous devions ajuster et réarranger les commodes, les lits et d’autres meubles pour que la chaleur pénètre complètement. Nos techniciens surveilleront de près la température interne de votre maison pour s’assurer que les niveaux de chaleur restent constants.

Vers la fin de la période de traitement, notre technicien appliquera stratégiquement une poussière déshydratante à certains endroits, tels que les espaces vides des murs, afin d’assurer une protection même après la fin du service. Il s’agit d’un traitement sans produits chimiques, à la fois sûr et efficace.

Une fois le traitement terminé, nos techniciens replaceront tous les canapés, lits et autres objets dans leur position d’origine. Dans les heures qui suivent le traitement, veillez à ne pas brancher les appareils électroniques débranchés jusqu’à ce que la température de votre maison revienne à la normale.

Principe 5 : Sélection intelligente et sûre des pesticides

Il est important de noter que la lutte intégrée ne dénonce pas totalement l’utilisation des pesticides.

Lorsque les méthodes alternatives ne sont pas correctement utilisées ou jugées inefficaces, la lutte antiparasitaire environnementale autorise l’utilisation de ces solutions. Toutefois, il doit être prouvé qu’elles sont sans danger pour l’environnement et leur effet sur l’écosystème est pris en compte avant toute application ou intervention.

Chez Custom Bed Beg, nous pensons qu’une approche intégrée est le meilleur moyen de lutter efficacement contre les punaises de lit. Dans la plupart des cas, il s’agit d’appliquer une combinaison de traitement thermique et de pulvérisation ou de poussière. Ces substances sont respectueuses de l’environnement et peuvent être utilisées en toute sécurité à l’intérieur et à l’extérieur de votre maison.

Nous savons qu’aucun pesticide n’est totalement efficace contre les punaises de lit (en particulier leurs œufs). Cependant, cette technique complète permet d’obtenir des résultats immédiats et de prévenir les infestations futures grâce à une action résiduelle.

Il est important de mentionner, cependant, que la lutte antiparasitaire environnementale également se concentre sur la réduction de l’utilisation des pesticides, le cas échéant. Pour réduire les effets secondaires potentiels, l’IPM suggère de réduire la fréquence et les doses de pesticides au fil du temps.

Principe 6 : Stratégies de lutte contre la résistance

Nous avons mentionné que les punaises de lit sont devenues résistantes aux pesticides courants au fil du temps. La raison de cette immunité est que, partout, ces produits chimiques ont été mal gérés et utilisés au hasard. Cela vaut aussi bien pour les bricoleurs que pour les entreprises de lutte contre les nuisibles.

C’est pourquoi les directives de lutte antiparasitaire intégrée recommandent de mettre en œuvre des stratégies anti-résistantes qui peuvent aider à empêcher la formation de telles protections. Chez Custom Bed Bug, cela signifie qu’il ne faut pas compter uniquement sur les pesticides pour exterminer totalement les nuisibles. Notre traitement thermique caractéristique, d’une durée de six heures, est tout à fait capable d’arrêter une infestation dans son élan.

Septième principe : évaluation et suivi

Une lutte efficace contre les nuisibles dans l’environnement prévoit également une période d’évaluation pour s’assurer que le traitement a été efficace.

Nous sommes convaincus que notre traitement thermique permettra d’éradiquer complètement le problème. Si vous trouvez de nouvelles punaises de lit dans les 30 jours suivant le traitement, elles proviennent probablement d’un endroit extérieur. Vous pouvez nous contacter à tout moment pour un suivi.

Environmental Pest Control : Une approche efficace du traitement des punaises de lit

Personne ne souhaite se réveiller avec une infestation de punaises de lit. Cependant, il est important de prendre les mesures qui s’imposent pour poursuivre le traitement. Les solutions maison ou en vente libre ne servent qu’à masquer temporairement le problème. Si vous souhaitez vous débarrasser des punaises de façon sûre et permanente, il est préférable de faire appel à des experts.

Les entreprises de lutte antiparasitaire environnementale n’effectueront pas de traitement à la hâte et n’appliqueront pas de pesticides agressifs pour éliminer les parasites. Elles prendront plutôt le temps d’élaborer une approche qui assure la sécurité de votre famille, l’intégrité de votre maison et la protection de la terre.

Nous sommes fiers de suivre ces principes dans le cadre de nos services intégrés de traitement thermique. Si vous avez des questions sur le fonctionnement de nos services ou sur la façon de commencer, n’hésitez pas à nous contacter dès aujourd’hui pour obtenir un devis gratuit.

Quand les œufs de punaises de lit éclosent-ils ? 5 signes que les bébés sont sortis

Quand les œufs de punaises de lit éclosent-ils ? 5 signes que les bébés sont sortis

Il n’existe pas une, pas deux, mais 90 espèces différentes de punaises de lit dans le monde. Cependant, la plus répandue aux États-Unis est la Cimicidae lectularius, alias la punaise de lit commune. Elles ont disparu à un moment donné, mais elles sont revenues en force dans les années 1990.

Aujourd’hui, les punaises de lit sévissent dans les 50 États américains. Bien qu’elles ne provoquent pas directement de maladies, elles abritent jusqu’à 45 agents pathogènes différents. De plus, elles peuvent provoquer des infections secondaires (en grattant les piqûres), de l’anxiété et de l’insomnie.

C’est pourquoi vous devriez en savoir plus sur le moment où les œufs de punaises de lit éclosent et sur la façon de savoir s’ils se développent encore. Cette information est importante pour le traitement des punaises de lit, car les œufs sont souvent plus difficiles à tuer. Par exemple, l’application d’une chaleur d’au moins 113 °F peut tuer tous les stades de vie des punaises de lit, mais une chaleur inférieure peut laisser les œufs en vie.

C’est pourquoi nous avons créé ce guide détaillant le processus d’éclosion des œufs de punaises de lit. Lisez la suite pour découvrir comment distinguer les œufs vivants des œufs vides.

Quand les œufs de punaises de lit éclosent-ils ?

Dès la ponte, les œufs de punaises de lit éclosent dans les six à dix jours qui suivent. Les minuscules œufs sont blancs et allongés, mesurant environ un millimètre de long. Dès que les bébés punaises de lit (appelées “nymphes”) sont sortis, ils peuvent commencer à se nourrir immédiatement.

Comment savoir si les œufs ont déjà éclos ?

Si vous avez observé des signes de présence de punaises de lit et que vous soupçonnez une infestation, contactez immédiatement un spécialiste de la lutte antiparasitaire. Les punaises de lit adultes peuvent pondre jusqu’à trois œufs par jour, et ce pendant les six à douze mois de leur vie. Ainsi, ne serait-ce qu’un seul jour de retard, cela signifie qu’au bout d’une semaine, il y aura trois autres insectes piqueurs.

De plus, les nymphes peuvent devenir des pondeuses en l’espace d’un mois si les conditions sont favorables.

C’est pourquoi il est utile de savoir si vous avez déjà affaire à des œufs de punaises de lit éclos. Voici quelques signes qui indiquent que c’est le cas.

1. Boîtes d’œufs ternes et translucides

Lorsqu’une punaise de lit adulte pond des œufs, elle les recouvre d’une substance collante. Cette couche permet aux œufs d’adhérer aux surfaces. Elle permet également de protéger les œufs contre d’éventuelles perturbations.

Donc, si vous voyez des œufs blancs et brillants qui s’accrochent à votre matelas, il y a de fortes chances que vous soyez en présence d’œufs non éclos. Si vous voyez des coquilles ternes et translucides, cela signifie probablement que les bébés sont sortis.

2. Elles ont l’air plates ou creuses

Les œufs de punaises de lit éclos ont également un aspect plat, car ils sont déjà creux. De plus, ils se détachent souvent rapidement des zones auxquelles ils sont accrochés. Il suffit d’une légère perturbation pour que ces coquilles vides se désintègrent.

3. Elles ne portent pas de points rouges

Sous une loupe, un œuf de punaise de lit en développement présente généralement deux points rouges. Ceux-ci représentent les yeux de la nymphe en croissance. Si vous ne les voyez pas, cela signifie probablement que vous êtes en présence d’un œuf vide, déjà éclos.

4. Vous avez vu de minuscules bestioles blanches sur votre lit

À ce stade, vous vous demandez peut-être à quoi ressemblent les punaises de lit juste après leur éclosion.

Les nymphes de punaises de lit sont minuscules, mais on peut encore les voir à l’œil nu, car elles ont à peu près la taille d’une graine de sésame. Elles ressemblent également à l’apparence et à la couleur de la graine, sauf que, bien sûr, les nymphes ont des pattes. Leur corps est de couleur claire, mais leurs yeux sont rouge vif.

Donc, si vous voyez sur votre lit des choses qui ressemblent à des graines de sésame avec des points rouges, cela signifie que vous avez des punaises de lit fraîchement écloses.

Si vous attrapez une nymphe juste après son premier repas, vous remarquerez qu’elle prend une couleur rouge-vin. Son abdomen s’allonge également et ressemble davantage à un pépin de pomme. La tête et les pattes restent cependant presque transparentes.

Après son premier repas, l’éclosion d’une punaise de lit peut déjà subir sa première mue. Dans le cadre du cycle de vie d’une punaise de lit, une nymphe subit jusqu’à cinq mues avant de devenir adulte. Chaque fois qu’elle perd son exosquelette, son abdomen prend une couleur plus foncée.

Les jeunes punaises de lit ont besoin d’être nourries au moins une fois à chaque étape de la mue. Si vous observez une nymphe à son deuxième stade non nourri, vous verrez qu’une petite partie de son abdomen est plus foncée que le reste de son corps. Cette tache sombre s’agrandit à chaque mue jusqu’à ce que le corps entier devienne rouge une fois que la nymphe est devenue adulte.

5. Les piqûres se multiplient

Une augmentation du nombre de piqûres de punaises de lit est une autre indication de la présence de jeunes punaises. N’oubliez pas que les nymphes cherchent un hôte pour se nourrir dès qu’elles sortent de l’œuf. Si elles ont éclos dans votre matelas, elles peuvent vous piquer dès que vous vous couchez.

S’ils en ont la possibilité, les bébés punaises de lit peuvent se nourrir une fois par jour, même s’ils n’ont besoin que d’un seul repas avant la mue. Dans ce cas, il leur faut beaucoup moins de temps pour devenir adultes. Une fois qu’elles sont devenues adultes, elles peuvent commencer à pondre des œufs.

Cependant, ce n’est pas parce qu’elles ne se nourrissent pas tout de suite qu’elles meurent immédiatement. Les punaises de lit sont si résistantes que les jeunes éclosions peuvent survivre sans repas pendant des semaines, voire des mois. Les nymphes plus âgées peuvent vivre un an ou plus sans se nourrir.

Les adultes sont encore plus impressionnants lorsqu’il s’agit d’éviter la mort. Dans des conditions de basse température, ils ont survécu sans repas sanguin pendant plus de 400 jours.

N’attendez pas l’éclosion des œufs de punaises de lit

Si vous n’éliminez pas tous les stades des populations de punaises de lit existantes, leurs piqûres ne cesseront jamais. Oubliez les pesticides courants, car nombre d’entre eux ne tuent pas les œufs.

Toutefois, un traitement thermique approprié peut mettre fin à ce cycle. Mieux encore, sa létalité agit avant même l’éclosion des œufs de punaises de lit. C’est pourquoi la plupart des familles, en particulier celles qui ont des enfants et des animaux domestiques, préfèrent cette méthode.

Vous êtes prêt à vous débarrasser de toutes ces saletés de suceurs de sang qui infestent votre maison ? Sachez que Custom Bed Bug peut vous aider ! N’hésitez pas à demander un devis gratuit pour le traitement des punaises de lit.

Les tenants et les aboutissants de la lutte antiparasitaire intégrée : Qu’est-ce que la lutte antiparasitaire environnementale ?

Le traitement thermique est-il toujours la meilleure solution contre les punaises de lit ?

Il n’y a rien de pire que d’avoir des punaises de lit chez soi. Elles se glissent dans votre lit, pénètrent dans tous vos vêtements et il est très difficile de s’en débarrasser.

La première réaction de la plupart des gens est de jeter à la poubelle tout ce que les punaises ont pu pénétrer. Ensuite, ils envisagent de recourir à des bombes anti-insectes ou à d’autres produits chimiques.

Mais il existe une autre solution contre les punaises de lit qui n’implique pas de produits toxiques : un traitement thermique.

Voici ce qu’il faut savoir si vous envisagez de traiter les punaises de lit par la chaleur.

Avez-vous des punaises de lit ?

Tout d’abord, vous devez déterminer si vous avez effectivement des punaises de lit. Le plus simple est d’examiner votre matelas et de voir si vous pouvez trouver des traces visibles dans les coins ou dans les tissus avoisinants.

Mais même si vous ne les voyez pas, il existe des signes avant-coureurs que vous devez connaître.

Tout d’abord, les piqûres ou les excréments de punaises de lit sont un indice important de la présence d’une infestation. Vous pouvez remarquer ces choses après avoir récemment voyagé ou vous être exposé à quelqu’un qui a des punaises de lit.

Une grosse tache rouge sur votre lit, causée par une punaise de lit écrasée, est un signal d’alarme important. Comme elles se nourrissent de sang humain, elles laissent des taches de sang lorsqu’elles sont tuées.

Quelle solution choisir contre les punaises de lit ?

Les propriétaires qui souhaitent éviter les traitements chimiques ont tendance à se tourner vers des remèdes maison plus sûrs.

Aspirer les insectes et les jeter à l’extérieur est une tactique couramment utilisée pour lutter contre diverses infestations, y compris les puces. Laver tous les vêtements et la literie est également efficace pour tuer les insectes qui s’y cachent.

Il est également recommandé d’utiliser de la terre de diatomée contre les punaises de lit, car elle s’est avérée efficace pour traiter d’autres infestations. Cependant, la terre de diatomée est dangereuse pour les poumons, et le fait de passer l’aspirateur et de laver la literie ne manquera pas de faire disparaître les punaises de votre maison.

L’un des moyens les plus efficaces dont disposent les entreprises de lutte antiparasitaire pour résoudre ce problème est de tuer les punaises de lit à l’aide de la chaleur.

Avantages et inconvénients d’un traitement thermique

Il y a des avantages et des inconvénients à tout, y compris à un traitement thermique efficace. Même si les traitements chimiques ne sont pas les plus efficaces, ils peuvent être une alternative nécessaire dans certains cas.

Le pour

En tant que solution contre les punaises de lit, la chaleur est 100 % écologique. Parce qu’elle n’utilise pas de produits chimiques ou de gaz toxiques, votre maison ne présentera aucun danger.

La chaleur est non seulement efficace pour tuer tous les stades des punaises de lit, mais elle ne nécessite qu’une seule visite de traitement. En revanche, un traitement chimique peut prendre des jours, avec plusieurs traitements sur une série de semaines.

La préparation est donc beaucoup plus facile, car vous n’aurez pas à la refaire plusieurs fois.

La plupart du temps, la chaleur seule peut éradiquer complètement une inspection de punaises de lit en raison de sa capacité à pénétrer les murs et les biens. De plus, les punaises ne développent pas de résistance chimique au fil du temps.

Les inconvénients

Le principal inconvénient de cette forme de traitement est son coût. Les prix du traitement thermique se situent généralement entre 1 et 3 dollars par mètre carré.

Un propriétaire moyen peut ainsi dépenser jusqu’à 4 000 dollars, et un appartement environ 2 000 dollars, selon sa taille. En revanche, les traitements chimiques coûtent entre 100 et 500 dollars par pièce, ce qui peut s’avérer une option beaucoup plus abordable.

Les appareils de chauffage sont également moins discrets que les traitements plus conventionnels. Ils sont moins efficaces pour traiter les petites infestations que les produits chimiques combinés à des enveloppes de matelas, des aspirateurs HEPA et d’autres options de traitement direct.

Préparation d’un traitement thermique contre les punaises de lit

En cas d’infestation, quelle qu’elle soit, la préparation de la maison doit se faire en plusieurs étapes.

Dans le cas d’un traitement thermique contre les punaises de lit, il faut éliminer tout ce qui est sensible à la chaleur, comme les produits à base de cire, les plantes d’intérieur, les munitions et les boîtes de conserve sous pression. Tout ce qui peut exploser, fondre ou s’enflammer doit être éliminé.

Les objets de valeur doivent être enlevés et les appareils électroniques débranchés. Les objets accrochés aux murs doivent être enlevés afin que la chaleur puisse pénétrer efficacement dans les murs.

Enfin, vous devez éliminer le plus de désordre possible et passer l’aspirateur sur les planchers. Les objets non fixés peuvent être déplacés et endommagés par les ventilateurs utilisés par les exterminateurs, et le désordre peut réduire l’efficacité du traitement.

Personne ne doit être à la maison pendant le traitement et les résidents doivent rester à l’extérieur de la structure jusqu’à deux heures après le traitement.

Comment tuer soi-même les punaises de lit avec de la chaleur

Il existe des moyens d’utiliser soi-même un traitement thermique dans un environnement localisé. Par exemple, vous pouvez placer des objets tels que des chaussures et des couvertures dans une boîte chauffante et utiliser la chaleur soutenue pour tuer les punaises de lit.

Un séchoir peut être utilisé pour les vêtements et les tissus, mais on ne peut pas tout y mettre. La température mortelle pour les punaises de lit se situe entre 117 et 122 degrés Fahrenheit.

La vapeur est une autre forme de chaleur efficace contre les punaises de lit, mais elle n’est pas conçue pour pénétrer les matériaux en profondeur. Si la vapeur ne fonctionne pas, l’infestation est probablement plus grave que vous ne le pensiez.

Si vous hésitez à engager un exterminateur pour votre maison, essayez d’abord ces techniques. Peut-être aurez-vous la chance d’éliminer l’infestation avant qu’elle ne devienne trop grave.

Obtenir de l’aide dans la lutte

Même si vous faites tout ce qu’il faut, une infestation de punaises de lit peut facilement vous submerger et se répandre dans votre maison. Dans ce cas, aucun remède maison ou traitement à la vapeur ne suffira à s’en débarrasser.

En cas d’échec, vous avez besoin de l’aide de votre exterminateur local pour trouver la meilleure solution au problème des punaises de lit.

Custom Bedbug a passé les cinq dernières années à étendre ses services de lutte contre les punaises de lit dans tout le Midwest. Actuellement, nous sommes présents dans certaines régions de l’Idaho, de l’Utah, de Washington et de l’Oregon. Si vous êtes confronté à des punaises de lit, contactez-nous pour répondre à vos questions et préoccupations, et nous vous fournirons même un devis gratuit.

Élimination non toxique des punaises de lit : Quelles sont mes options ?

Élimination non toxique des punaises de lit : Quelles sont mes options ?

Les punaises de lit sont de vilaines bestioles qui peuvent vivre jusqu’à un an si vous les laissez faire. Avant que vous ne vous en rendiez compte, vous pouvez avoir une infestation dans votre maison. Elles peuvent arriver de n’importe où, mais ne partent pas d’elles-mêmes.

Prenez le contrôle de la situation avant qu’elle ne devienne incontrôlable. Inutile d’utiliser des produits chimiques antiparasitaires agressifs, il existe de nombreuses méthodes non toxiques pour éliminer les punaises de lit. Examinons de plus près les moyens naturels de se débarrasser de ces envahisseurs de l’espace.

Signes de la présence de punaises de lit

Les punaises de lit sont surtout actives la nuit, ce qui explique pourquoi vous vous réveillez avec des piqûres. Elles mordent et peuvent consommer cinq fois plus de sang que leur poids corporel par jour/nuit. Les piqûres sont petites, rouges et peuvent apparaître en ligne droite.

Les punaises de lit se nourrissent essentiellement de sang. Il peut s’agir du sang de vos animaux de compagnie ou de votre propre sang. Il peut être difficile de voir les piqûres sur vos animaux de compagnie, mais vous verrez des démangeaisons qui vous feront penser qu’ils ont des puces ou des points chauds.

Il est difficile de voir les punaises de lit, car elles ne mesurent qu’une fraction de pouce. Leurs œufs sont encore plus difficiles à voir.

La durée de vie d’une punaise de lit

L’horrible vérité est que les punaises de lit peuvent vivre jusqu’à un an. Par conséquent, si vous ne les tuez pas, elles continueront à se reproduire et votre infestation ne fera qu’empirer. Même sans hôte (quelque chose dont elle se nourrit), une punaise de lit peut vivre au moins trois semaines.

Contrairement à certains insectes, les punaises de lit peuvent vivre pendant les quatre saisons. Il faut des températures supérieures à 118 degrés et inférieures à zéro degré pour les tuer.

Nettoyage en profondeur

Il est facile de penser que les punaises de lit ne sont présentes que dans les maisons sales, ce qui est faux. Les punaises de lit vivent du sang, pas de la saleté. Un nettoyage en profondeur vous permet d’accéder aux endroits où elles se cachent et de les tuer.

Si vous trouvez des punaises vivantes, vous pouvez les tuer en les écrasant. Contrairement aux puces, elles s’écrasent facilement. Si vous ne voulez pas les tuer, vous pouvez les piéger et les relâcher à l’extérieur.

Passez l’aspirateur partout

L’aspirateur est un outil important pour lutter contre une infestation de punaises de lit. Il permet d’éliminer les punaises et les œufs d’un seul coup. Utilisez les accessoires de l’aspirateur pour pénétrer dans toutes les fissures autour de votre lit et sur les bords des pièces de votre maison.

Une fois les punaises de lit aspirées, il est fort probable qu’elles soient encore vivantes. Vous devez donc jeter la cartouche ou changer le sac immédiatement au lieu de ranger l’aspirateur. Il est recommandé d’effectuer cette opération à l’extérieur.

Utilisation du lave-linge et du sèche-linge

Prenez tout ce que vous pouvez et apportez-le dans la buanderie. Utilisez de l’eau chaude et la température élevée du sèche-linge. Lavez toute la literie, les animaux en peluche, les tapis et tous les vêtements qui ont été exposés aux punaises de lit.

Si vous ne pouvez pas passer certains articles à la machine à laver, comme les oreillers, vous pouvez les mettre dans le sèche-linge à température élevée pendant au moins 10 minutes. La chaleur tuera les punaises de lit et vous pourrez ensuite sortir l’article et secouer les punaises mortes.

Trouver un logement temporaire

L’idée de vivre avec des punaises de lit comme colocataires peut être suffisamment déstabilisante pour prendre des mesures radicales. Et c’est justement ce que cette option pourrait être. Cependant, elle pourrait améliorer la situation et vous rassurer.

Pendant que vous essayez de vous débarrasser des punaises de lit dans votre maison, vous éviterez de vous faire piquer la nuit si vous trouvez un logement temporaire jusqu’à ce que la maison soit nettoyée.

Alerter les voisins

Pour ceux qui ont des voisins attenants à leur maison, comme un immeuble d’appartements ou même des maisons en rangée, vous pouvez avertir vos voisins du problème auquel vous êtes confronté. Cette conversation peut être gênante, mais elle est nécessaire si vous voulez vous débarrasser définitivement de ces personnes.

Si vous traitez votre maison, mais que vous ne dites pas à vos voisins de traiter la leur, les insectes risquent de rester dans les parages alors que vous pensiez qu’ils étaient partis pour de bon.

Remèdes maison

Les gens se tournent de plus en plus vers les remèdes maison et les traitements naturels pour lutter contre les parasites plutôt que vers les produits chimiques agressifs, car ils pensent à des options non toxiques. Même si les produits chimiques agressifs agissent plus rapidement, vous, votre famille et vos animaux ne souffrirez pas de l’exposition aux produits chimiques.

Utilisation des huiles essentielles

Les huiles essentielles ne sont pas uniquement destinées à la santé et au bien-être. Elles peuvent également être utilisées comme nettoyants et insectifuges, puis essuyées.

Un spray composé d’eau et d’huiles essentielles peut être vaporisé sur les surfaces poreuses comme les lits, les tapis et les rideaux. Les huiles les plus efficaces sont l’arbre à thé, l’eucalyptus et la menthe poivrée. En prime, votre maison sentira bon.

Étendre la poudre DE

La poudre de terre de diatomées (DE) est une roche sédimentaire qui a été réduite en poudre et utilisée à diverses fins, notamment pour lutter contre les parasites. Il s’agit d’une fine poudre blanche qui peut être salissante, mais elle est très efficace et en vaut la peine.

Saupoudrez la poudre de DE sur les matelas, les sols et toute autre surface où les punaises de lit peuvent se trouver. Les grains de DE présentent des arêtes abrasives qui coupent l’exosquelette des insectes tels que les punaises de lit. La poudre de DE provoque la mort des punaises de lit par déshydratation.

Cette option ne fonctionne pas instantanément. Il peut s’écouler jusqu’à trois semaines avant que la poudre DE ne les tue. Après quelques semaines, vous pouvez aspirer la poudre et les insectes morts.

Poser des pièges collants

L’une des méthodes les plus simples pour se débarrasser des punaises de lit consiste à installer des pièges collants. Ils sont petits, abordables, ne demandent qu’un minimum d’effort et ne nécessitent pratiquement aucun nettoyage. Il suffit de les installer et de les oublier.

Les punaises de lit se glissent dans le piège collant et s’y coincent. Une fois coincées, elles mourront de faim. Ce processus peut prendre un certain temps et doit être combiné à d’autres efforts pour s’assurer que vous vous débarrassez de toutes les punaises de lit.

Intercepteurs

Un intercepteur de punaises de lit est en fait une petite coupelle aux côtés à la fois collants et glissants dans laquelle les punaises de lit se coincent et dont elles ne peuvent sortir. Ils sont similaires aux pièges collants mais sont conçus pour être placés sous les pieds des meubles afin que les punaises de lit se déplaçant de leur hôte à leur cachette y soient piégées.

Élimination des punaises de lit

Les punaises de lit ne sont pas une partie de plaisir et il peut être difficile de s’en débarrasser. S’en débarrasser est difficile et peut s’avérer trop difficile pour certaines personnes. Si vous avez essayé et que vous n’arrivez pas à vous débarrasser des punaises de lit, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels.

Custom Bed Bugs est là pour vous aider. Envoyez-leur un e-mail dès que possible et ne souffrez plus une minute de plus dans votre propre maison.